Laine de bois : production et caractéristiques

Ressource renouvelable, de grande disponibilité

Le bois feutré est obtenu à partir du défibrage de chutes de bois résineux. La «laine» de bois est parfois utilisée à ce stade comme isolant en vrac, destiné à être insufflé ou projeté.

Mais la plupart du temps, elle est transformée en pâte par adjonction d’eau, puis coulée, laminée et séchée pour produire des panneaux auto-agglomérés de diverses formulations, densités, profilages et épaisseurs. Les panneaux de laine de bois sont connus et fabriqués pour leurs capacités isolantes depuis 1945 mais ont été largement supplantés depuis les années 70 par les isolants minéraux et de synthèse.

Leur renouveau est venu d’Europe du Nord depuis une quinzaine d’années, avec des fabrications améliorées et des gammes étendues de propositions techniques.

Caractéristiques techniques

Conductivité thermique :

  • panneaux mous Lambda = environ 0,042 W/m.°C
  • panneaux mi-durs Lambda = environ 0,070 W/m.°C

Densité :

  • panneaux mous = environ 160 kg/m3
  • panneaux mi-durs = environ 270 kg/m3

Comportement au feu :

  • en France M2 (difficilement combustible)
  • en Allemagne B2 (normalement inflammable)

Perméabilité à la vapeur d’eau : les matières brutes sont très hydrophiles µ =3-4.