Isolation des combles : Comment choisir le bon isolant ?

Isolation des combles

Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation sous la toiture, il est important de faire appel à des professionnels pour vous aider à choisir les isolants et vous expliquer comment se dérouleront les travaux.

Le bon isolant selon votre projet

Quand vous entamez des travaux de rénovation dans les combles, il est important de bien penser son projet en amont pour faire des économies et bénéficier de la meilleure protection possible. En effet, les artisans qui s’occuperont des travaux n’utiliseront pas le même isolant en fonction de la configuration des combles et du type d’isolation que vous souhaitez mettre en place.

Pour une isolation des combles perdus, vous pouvez consulter le site www.mescomblesgratuits.fr pour en savoir plus sur les possibilités de financement des travaux et sur les isolants à choisir selon votre projet. Si vous souhaitez aménager votre pièce sous les toits, d’autres possibilités pourront être envisagées selon l’ampleur des travaux à réaliser et votre envie d’utiliser des matériaux écologiques ou conventionnels pour votre projet.

Les isolants conventionnels

Parmi les produits les plus conventionnels pour les travaux d’isolation, on trouve les isolants synthétiques et les laines minérales. La laine de roche et la laine de verre font par exemple partie des matériaux les plus utilisés pour une isolation des combles en raison de leur très bon rapport qualité/prix et de leur excellent coefficient thermique. Ils ont aussi l’avantage d’être incombustibles et de posséder une bonne durée de vie.

Parmi les isolants synthétiques les plus connus, on trouve le polystyrène, le polyuréthane et la mousse phénolique. On les utilise relativement peu pour isoler sous les toits mais ils sont très efficaces pour des travaux sur les murs ou les sols. Ils possèdent une très bonne résistance thermique mais ils ont l’inconvénient d’être très peu écologiques, voire nocifs pour la couche d’ozone. En cas d’incendie, ils peuvent dégager des gaz très toxiques et mortels pour celui qui les inhale.

Les isolants naturels ou écologiques

Il existe des alternatives plus écologiques si vous souhaitez un logement plus propre. Ces matériaux sont issus de sources renouvelables et ne nécessitent que peu d’énergie lors de leur production. Leur origine peut être végétale ou animale et ces isolants peuvent parfois être privilégiés pour certains travaux d’isolation thermique. C’est par exemple le cas de la ouate de cellulose qui constitue le choix par défaut pour l’isolation de combles perdus en raison de sa facilité d’utilisation.

Certaines laines animales comme la laine de mouton peuvent être utilisées pour les travaux et les fibres végétales sont aussi une option assez populaire. Le chanvre est par exemple une très bonne alternative écologique pour l’isolation. Le seul inconvénient de ces isolants est leur prix souvent bien plus élevé que les produits conventionnels. Certains produits nécessitent également une protection particulière contre l’humidité.